28.5.09


«Un mètre 80 des biceps
plein les manches
Tu crèves l'écran
de mes nuits blanches
Où je me fais du cinéma
Te voilà déjà dans mes bras
Le lit arrive en avalanche
Sur l'écran noir de mes nuits blanches
Moi je me fais du cinéma
Une fois, 2 fois, 10 fois, 20 fois
Je recommence la séquence
Où tu me tombes dans les bras»
Terez Montcalm

2 comentários:

Peruca de Tule disse...

:o

NoSSa!!!

Com os músculos menos definidos e (mais) pêlos no peito era o homem da minha vida. ;)

BeijOooOooOO

marga disse...

isto há para todos os gostos!
;-)